Au moment où j'avais réussi à trouver toutes les réponses

toutes les questions ont changé.

 

Bon, elle  n'est pas de moi celle là.

De Paulo Coelho.

Alors merci Paulo, je n'aurais pas fait mieux !

Plus léger peut-être, du genre "Alors que j'avais toutes les réponses, les questions ont changé".

Mais peu importe.

 

Pendant des années et des années, chaque jour que dieu fait comme on dit, j'ai traversé une vallée de larmes et de douleur

juste avant l'aube, la plupart du temps

C'était là, à chaque réveil, à l'affût. Comme le chasseur guettant sa proie. 

Chaque matin c'était la lutte pour m'extraire de cette boue glacée, pour arriver à réchauffer mon coeur et mes membres, pour revenir à la vie.

J'ai essayé tellement de techniques, consulté tellement de thérapeutes que je ne saurais tous me les rappeler
Et puis un jour

 

j'ai rencontré un enchanteur

Un homme dont la capacité à manier la lumière n'avait d'égale que la mienne à descendre aux enfers

 

A nous deux plus rien ne semblait impossible, il y avait juste à découvrir et à apprendre

Mais surtout, il m'expliqua

En fait non, avant même de m'expliquer.. il sortit sa baguette magique

 

Aujourd'hui je peux te le dire

les baguettes magiques existent bel et bien

                                                                 dans les mains de ceux qui savent leur parler.

 

Imagine.

Tu sens la crise qui arrive.

Un boulet qui t'écrase la poitrine, l'effroi qui te glace le sang, l'air qui commence à manquer

La panique, totale

L'instant où tu sens que tu pourrais devenir fou, où tu voudrais que tout ça finisse.

Lui tranquille, il sort la fameuse baguette (en l'occurrence une antenne  de radiesthésie)

Et hop, en 20 secondes, plus rien. Plus RIEN.

En un claquement de doigt, tu passes d'Alep à Tahiti, et tu sirotes un mojito en regardant l'horizon.

 

???

wouah

 

Bon évidemment, rien ne sert d'acheter du matériel de radiesthésie, la vérité est ailleurs - la baguette aussi

Mais ça y est, quelqu'un m'avait enfin expliqué comment-ça-marche.

 

Et moi j'ai fini par comprendre que j'étais tout simplement ce qu'on appelle une passeuse d'âme.

 

C'est marrant d'ailleurs, comme certaines évidences prennent du temps  à se révéler

Ce mot, il a traversé ma vie un nombre incalculable de fois

Quelqu'un me l'avait même dit il y a quelques années, noir sur blanc

"Tu es une bonne passeuse d'âmes"

Et pfffffffft. Y'a rien qui s'imprimait.

 

(En même temps est-ce que ça aurait servi à quelque chose)

 

Parce qu'au final, qu'on utilise ce mot ou un autre ou rien, au final c'est l'expérience qui est intéressante

Et si on s'en tient à l'expérience..  et bien je pensais n'utiliser cette faculté que quelques heures par semaine, dans un cadre précis,

et protégé

Alors qu'en fait j'étais branchée 24h sur 24.

Sans en avoir aucune idée.

 

En passant, on ne doit pas  forcément souffrir pour être passeur(se) d'âme. J'en connais qui le font avec une grâce et une légèreté toutes naturelles. Mais chacun sa croix, sa famille, sa vie, sa route, son chemin, son Everest, son destin, ses soucis, ses raisons, ses goûts,  sa baguette magique, et cherche son chat.

 

Pour en revenir à mon histoire

je me croyais simplement hypersensible, effondrée intérieurement, sujette à des crises d'angoisse

faible et peureuse

alors que c'était tout le contraire

 

J'ai cherché

sans relâche, encore et encore

des solutions, des techniques, de l'aide , des informations, un.. mode de vie.. tout ce qui pourrait m'aider à la fois à vivre dans ce monde, et à donner du sens à cette splendeur effroyable                     

 

Life on Earth

 

 

En 40 ans j'ai testé la psycho-thérapie, les fleurs de Bach, la psychanalyse, la prière, le reiki, le décodage biologique, la psycho-généalogie, l'art-thérapie, l'acupuncture, l'auriculo-thérapie, l'homéopathie, les constellations familiales, la thérapie psycho-corporelle, le référentiel de naissance, l'astrologie (bouh), le chanelling, le magnétisme, la méditation, la pleine conscience, le yoga, la cohérence cardiaque, la médecine énergétique, la géobiologie.. et sûrement j'en oublie

 

J'ai appris des sagesses chrétiennes, indiennes, amérindiennes, spirites, new age, africaines

des apôtres du moment présent, des bouddhistes, du zen,  des héritiers du druidisme, des channels, des guérisseurs

Si je privilégie la chronologie,  ceux qui furent  - et sont encore, mes maîtres  s'appellent  Jeanne d'Arc, Jésus et Marie-Madeleine, Marie, Merlin, Morgane, Louis de Funès, Bourvil, Fernandel, Luke, Anne Franck, Aragorn, Eileen Caddy, Bruno Bettelheim, Eckhart Tolle, Neale Donald Walsh, Allan Kardec, Sri nisargadatta maharaj, Siddhartha Gautama, Elisabeth  1ère, Pema Chödrön, Dory, Black Elk, Christophe André, Alexandre Jollien, Etty Hillesum, Tom Goldtooth, Tahca Ushte, Grand Corps Malade, Archie Fire Lame Deer,  Leonard Crow Dog, Jean-Marie Vianney, Maître Philippe, Fatou Diomé - ah et puis j'arrête parce que je suis sûre que là encore j'en oublie plein

Et ça, c'est pour les "connus".

Les inconnus.. ils sont .

 

J'ai arrêté la télé et les informations (TRES important, TRES efficace)

J'ai appris quelques lois du monde invisible, du monde visible.. et des interactions entre les deux

 

Et j'ai trouvé.

Des réponses à toutes mes questions.

Des réponses à tous mes tourments

 

Depuis quelques mois                 

                                                                                                                                                    I am alive

                                                                                                                              completely alive on this planet

                                                                                                                  and I don't suffer torture or agony anymore

 

                                                                                                                                                                                                   ou presque

 

Tiens, je réalise ce matin qu'en fait j'étais en mode accueil de réfugiés.

Sans distinctions, mais également sans préparation, sans organisation, sans structure d'accueil, sans protection

à la dérive avec d'autres à la dérive mais toujours debout, à redresser la barre, tant bien que mal.

Et quelques minutes après avoir eu cette image, voilà que je vais sur FB et que je tombe sur l'affiche du festival des Passeurs d'Humanité.

Ca, c'est un des trucs que j'aime le plus: les petits clins d'oeil de la vie.

 

En arrêtant la télé, et les infos, c'est un peu comme si j'avais fermé mes frontières. 

Tiens c'est vraiment marrant

Ce parallèle

Je n'avais jamais vu les choses ainsi.

 

Je pense que nos dirigeants sont terrifiés en fait.

D'ailleurs, ce qui caractérise le plus les gens terrifiés, c'est la recherche du pouvoir, quel que soit sa forme

Histoire d'avoir l'impression qu'ils maîtrisent quelque chose

Sauf que sur cette planète, réellement ? on ne maîtrise rien du tout. Ou pas longtemps.

 

En tout cas, je sais qu'aujourd'hui je peux regarder le monde et ce qui s'y passe

En face, sans fermer ni cligner des yeux

Et je m'aperçois

Que je ne sais rien.

Mais alors RIEN DU TOUT.

Pour le moment, je n'ai même plus de questions.

Ou alors une seule peut-être

 

Comment peut-on vivre ici, au mieux ?

Alors que nous sommes TOUS RELIES ?

 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Camille (lundi, 25 juin 2018 08:57)

    Comment peut-on vivre ici, au mieux ?
    Alors que nous sommes tous reliés ?

    Dieu, la Vie, l'Univers, peu importe, nous envoient les expériences, les rencontres, les personnes, les situations qui nous permettent de comprendre qui nous sommes, qui nous sommes à l'intérieur de nous, mais aussi notre "fonction", ce pourquoi nous sommes là… Et nous ne sommes pas tous là pour la même chose et nous ne sommes pas tous là pour "de grandes choses"... et ces situations ou "expériences "sont plus ou moins "lourdes" selon ce que nous pouvons supporter… ou selon ce que nous avons acquis "au stage précédent" dans cette vie... nous sommes en constante "formation" ou "découverte"...

    L'important, pour moi, c'est de "faire bien" ce pourquoi nous sommes là, même si notre "champ d'action" ne touche que peu de gens… justement parce que nous sommes tous reliés…
    Si on aide ne serait-ce qu'une seule personne (ou "entité") à aller mieux, physiquement, moralement ou "astralement" (je ne sais pas trop comment dire…) et bien, déjà, nous avons beaucoup fait, pour nous tous… Et il n'est nul besoin d'être guérisseur et/ou médium (ou d'avoir la connaissance de ces capacités) pour dispenser un ou plusieurs bienfaits…
    On m'envoie l'image d'une goutte d'eau qui tombe dans un lac… une toute petite goutte qui, en tombant, génère "une onde" concentrique qui se répand à la surface de l'eau…
    Chaque "bienfait" génère ce genre de "mouvement" et "impacte" tout le monde… toute la planète… et justement parce que nous sommes tous reliés… Et plus nous serons nombreux à ne dispenser ne serait-ce qu'un seul bienfait, et plus "l'onde" se répandra...

    Merci, mon amie, pour ton témoignage si intime, si beau, si optimiste également… merci pour ce beau partage… Et je souhaite à chaque lecteur de trouver les réponses à ses propres questions…
    Moi, je cherche encore, mais les "expériences" ou les "épreuves" se précisent de jour en jour et avec de plus en plus de force…
    Je t'embrasse et te souris, de cœur à cœur !
    Camille

  • #2

    Laurence (lundi, 25 juin 2018 10:31)

    Bisous ma Camille, et merci tout plein pour ta réponse
    Je t'embrasse très fort :))))

  • #3

    Catherine (mardi, 24 juillet 2018 11:27)

    Merci