Les Simples d'Edward

 

Tout ce que nous avons à faire, c’est préserver notre identité vivre notre propre vie,

être le capitaine de notre propre bateau, et tout ira bien

Edward Bach

 

J'ai découvert la puissance des Fleurs de Bach en 2001.

Avant, je les connaissais seulement.

C'est un moine de l'abbaye de Citeaux qui m'en avait parlé et m'avait montré son coffret d'élixirs - je devais avoir 18 ans.

Je me souviens surtout de mon émerveillement !

Tous ces flacons, rangés dans un petit coffre en bois, ça faisait un peu potion de sorcière et trésor de pirate.

 

Je me suis renseignée, j'en ai acheté quelques unes au gré de mes émotions..

Puis en 2001 j'ai consulté une radiesthésiste qui justement, travaillait  avec ces fleurs.

Et là ce fut ma première rencontre avec ce que j'appellerai un gardien des baguettes magiques

(en tout, j'en ai rencontré quatre, mais ça c'est une autre histoire).

 

Cette gardienne là en tout cas, a transformé ma vie en 24h.

Je suis passée d'un état d'angoisse quasi permanent  et d'épuisement à.. une vie presque normale.

A cette époque je travaillais en entreprise

et j'étais obligée d'aller dormir dans ma voiture à la pause de midi pour pouvoir tenir la journée.

Et du jour au lendemain, ça n'était plus nécessaire.

Je pouvais déjeuner avec des collègues et profiter un peu du soleil de midi sous les pins.

Respire.

 

Mais donc, c'est quoi les Fleurs de Bach ?

Les Fleurs de Bach sont des préparations à base de fleurs sauvages,

présentées sous la forme d'élixirs  à diluer dans un peu d'eau,

et qui aident à mieux traverser nos états émotionnels difficiles,

(peurs, chagrin, amertume, haine, culpabilité, honte, fatigue, doute, désespoir etc.).

 

Ces préparations ont été mises au point dans les années 30

par un chercheur et médecin anglais spécialisé en bactériologie, immunologie et homéopathie

le Dr Edward Bach.

 

Le Dr Bach fut lui-même été confronté lors de ses premières années d'exercice, à un très grave problème de santé.

Et puis il fit l'expérience d'un rétablissement spectaculaire alors qu'on le disait condamné.

Il se refusa à envisager une mort prochaine, se remit au travail avec passion...

et en conclut - comme  bien d'autres avant lui, que le bien-être émotionnel et mental était la clé de la santé.

 

Ses travaux et recherches sur les pathologies chroniques et ses traitements révolutionnaires connurent un succès international.

Jusqu'au jour où il décida de tout quitter pour aller chercher des remèdes naturels dans la campagne galloise,

pour aller étudier les simples, ces "bonnes herbes" qui poussent à l'état sauvage autour de nos villages.

Ces plantes qui constituent ce qu'on appelle la Pharmacopée traditionnelle.

 

En passant, je m'amuse toujours des personnes qui "ne croient pas à la phytothérapie"

(parfois même dans le milieu médical !)

Alors que l'essentiel des molécules qui composent notre Pharmacopée moderne provient d'extraits de plantes.

Tellement de trésors oubliés, de vertus délaissées, juste à portée de main.

Qu'on redécouvre aujourd'hui, avec bonheur.

 

Pour en revenir au Dr Bach, parmi toutes les fleurs trouvées sur son chemin il en choisit 37, chacune correspondant à un état émotionnel particulier. Et une 38ème, qui restitue les bienfaits de l'eau de roche.

 

Les Fleurs de Bach n'ont pas le même mécanisme d'action que les préparations homéopathiques, mais c'est le système dont elles se rapprochent le plus: il n'y a plus de principe actif quantifiable.

A l'instar de la préparation homéopathique, l'élixir ne contient plus que la mémoire vibratoire de la plante.

Elles sont donc absolument sans danger, et il n'y a aucun risque de surdosage, d'effets secondaires ou d'accoutumance.

 

 

Quelle fleur choisir ?

Le Dr Bach avait à coeur que chacun puisse être son propre médecin;

il a donc mis au point un système très simple à utiliser.

En théorie, il suffit de lire la description des émotions associées à chaque fleur,

de faire le lien avec son propre état émotionnel, et de prendre la fleur correspondante.

L'effet est immédiat, en particulier pour les émotions violentes ou douloureuses

il est donc très facile de vérifier si on a fait le bon choix ou pas.

 

En pratique, il y a des élixirs très faciles à identifier,

alors que d'autres nécessitent un regard plus pointu ou lucide sur soi.

De plus, les descriptions associées à chaque fleur sont très succinctes, voire caricaturales

car elles décrivent l'état émotionnel dans son aspect le plus négatif.

Il devient alors parfois difficile de reconnaître son propre ressenti dans ce portrait au vitriol.

 

Dans ce cas, un regard extérieur peut devenir une aide précieuse.